Aidant : comment garder le lien avec l'aidé en période de confinement ?
Covid-19 / Plateforme HELP - La boutique Solidaire - Opération "Agir pour les aînés"

Aidant : comment garder le lien avec l’aidé en période de confinement ?

Actualités,Bouton d'Appel,Maintien à domicile
Publié le 3 avril 2020

Quelques chiffres…

 

Les aidants sont un concept récent dans le monde de la santé, né de l’accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques, souffrant de handicap ou en situation de dépendance, par des personnes de leur entourage, le plus souvent des membres de la famille.

Tout un chacun peut devenir aidant familial. Un enfant, un conjoint, un parent, un proche peut basculer dans une situation de handicap, de perte d’autonomie ou de maladie du jour au lendemain. Des contraintes s’imposent (matérielles, temporelles, financières, psychologiques).

 

Aujourd’hui, en France, les aidants seraient désormais plus de 11 millions.

En 2050, un tiers de la population française aurait plus de 60 ans, ils seront donc bien plus nombreux qu’actuellement.

Leur situation particulière a fait émerger des questions de santé publique nouvelles, notamment vis-à-vis de leur reconnaissance, de l’impact de leur statut sur leur vie personnelle et professionnelle et même de leur état de santé physique et psychique.

 

En effet, c’est uniquement si un aidant prend soin de lui et de sa santé globale qu’il pourra venir en aide de façon honorable à son proche parent.

 

Définition et rôle de l’aidant

 

Une personne est considérée comme aidant familial lorsqu’elle s’occupe quotidiennement d’un proche dépendant ou handicapé ou malade et quel que soit son âge. Il peut s’agir d’un membre de la famille, d’un ami, d’un voisin…

Les aides sont diverses : des courses, en passant par le ménage, la toilette, les démarches administratives, l’entretien du jardin…etc. Elles sont variées.

 

L’aidant continue à garder le lien avec l’aidé en période de confinement

 

Avec la crise sanitaire que nous traversons à cause du COVID-19, l’aidant peut se sentir en difficulté pour apporter son aide quotidienne à son proche parent.

En effet, les restrictions des contacts physiques l’empêchent de visiter « l’aidé », qui est dans la tranche d’âge à risque pour contracter le virus, qui aura des conséquences graves.

 

Pourtant il existe de nombreuses solutions aujourd’hui pour que l’aidant garde le contact avec les anciens.

 

Il peut continuer à prendre des nouvelles au quotidien de son parent par téléphone et activer une vidéo, si le parent a installé sur son téléphone Skype ou WhatsApp.

 

L’aidant peut aussi se rendre au domicile de son proche et déposer les courses de première nécessité sur le pas de la porte, tout en dialoguant avec son aîné, avec 2 mètres de distance. Au-delà des courses, l’aidant peut transmettre des dessins des petits enfants et des photos de famille, qui rappellent à la personne âgée les souvenirs de bons moments passés ensemble.

 

A ce propos, PARLAPAPI permet d’envoyer une fois par mois dans une grande enveloppe rouge, toutes les photos et petits messages familiaux de la vie quotidienne sous forme papier. Il suffit que l’aidant ait un Whatsapp familial et qu’il s’inscrive sur le site parlapapi.com.

 

Il existe aussi FAMILEO. Chaque membre de la famille partage des messages et photos de son quotidien en quelques clics sur Famileo : les anecdotes, photos de famille, jolis souvenirs. Les grands-parents reçoivent une gazette papier. Tous les messages sont automatiquement mis en page et imprimés sous la forme d’un journal papier personnalisé. La gazette est envoyée par la Poste à la fréquence que l’aidant choisit.

 

Il y a aussi FAMILINK qui propose un cadre de photos défilantes, qui s’éteint la nuit automatiquement. Il suffit d’envoyer les photos par WhatsApp ou par le site familinkframe.com, et le cadre les diffuse. Actuellement ce cadre de photos est gratuit pour les personnes âgées en EPHAD : profitez-en !

 

Enfin FAMILIZZ est une application permettant de maintenir les liens de confiance entre les personnels d’EHPAD, les résidents et leurs proches. L’aidant peut ainsi garder le contact aussi avec le personnel soignant, si son proche est en maison de retraite ou foyer.

 

Les EPHAD ont parfois un blog : ce qui permet à l’aidant de se tenir au courant des activités que pratiquent son proche parent au quotidien.

 

Proposition de lecture

 

L’aidant confiné pourra prendre le temps aussi de se commander par internet un livre.

« La philosophie du Coquelicot, prendre soin de soi pour prendre soin de l’autre », aux Editions Perles de Jouvence, édité en 2003, est une proposition de lecture qui sera enrichissante pour lui.

 

« Éloignez vos tentes, rapprochez vos cœurs », Proverbe Touareg.

 

Anne-Laure Cambon, psychologue.

 

source photo : seniorglobe
Bluelinea est membre de la Silver Alliance

Notre marque est reconnue par Silver Alliance.

 

Vous cherchez des solutions pour profiter de votre temps, bien vivre chez vous, augmenter votre pouvoir d'achat, simplifier votre vie administrative, rendre votre logement plus confortable et veiller sur votre santé ? Rendez-vous sur Silver Alliance pour découvrir toutes les entreprises de confiance qui permettent aux personnes âgées de bien vivre à domicile : Bluelinea, Doro, Audika, O2, Citizen Mobility, etc.

 

Pour en savoir plus : www.silveralliance.fr

Masquer
Des questions ? Appelez-nous !
Tous les jours de 8H à 22H
Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Choisissez la plage horaire
Entre et