Les Chutes chez les personnes âgées : conséquences et préventions - Bluelinea, le magazine

Les Chutes chez les personnes âgées : conséquences et préventions

Chaque année, plus de 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans chutent, et une personne sur 2 âgée de plus de 80 ans en est victime. En effet, la chute est la première cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans, et elle impacte la condition physique et psychologique. Les risques de rechuter sont multipliés par 20 après la première chute.

Les Conséquences physiques pour les personnes âgées

Selon la fragilité de la personne âgée et la circonstance de la chute, les conséquences peuvent être légères ou sévères avec hospitalisation et risque de complications liées à l’immobilisation forcée. Parmi les conséquences immédiates, il faut craindre fractures et hématomes.

Selon l’Inserm, plus de 50 000 chutes causent une fracture du col de fémur en France entraînant souvent de lourdes conséquences et la perte d’autonomie. Il faut aussi appréhender les conséquences d’un séjour à terre prolongé chez une personne qui aurait chuté et se retrouverait dans l’incapacité de se relever. Un séjour prolongé à terre peut très rapidement être à l’origine de déshydratation, d’hypothermie, de  troubles circulatoires, d’escarres, etc. Les complications postopératoires d’une fracture peuvent aussi être lourdes chez une personne âgée et fragilisée avec des risques d’infections.

Les conséquences psychologiques et sociales pour les personnes âgées

Au-delà des conséquences physiques, ces chutes peuvent laisser un impact psychologique plus important chez les personnes âgées qui peuvent alors perdre confiance, se replier sur eux-mêmes, devenir peureux et perdre ainsi leur autonomie.

Le fait d’être tombé, et en particulier le fait d’être resté immobilisé au sol en état d’impuissance à se relever, peut entraîner une forte anxiété quant à l’éventualité d’une deuxième chute dans le futur. La personne a perdu confiance en ses capacités et, comme pour tout sentiment de perte d’une partie de son autonomie, cet état se traduit par des sentiments dépressifs : tristesse, manque de motivation, troubles de l’appétit et du sommeil, etc.

Des conséquences sociales peuvent survenir, si la personne âgée a perdu confiance dans ses capacités et vit dans l’anxiété de tomber de nouveau, elle va réduire ses sorties et ses déplacements. Cette attitude, associée à une éventuelle dépression, va entraîner une diminution des contacts avec d’autres personnes, un appauvrissement de sa vie sociale et une forte dépendance vis-à-vis des proches ou des aides à domicile. Ces conséquences sociales viennent alors aggraver les conséquences psychologiques de la chute. De plus, l’isolement est un facteur de risque de chute. Ainsi, la personne se retrouve plus à risque de faire une deuxième chute.

Anticiper les chutes et les conséquences

La chute peut être anticipée grâce à des règles de vie et de vigilance pour limiter les risques. Adopter une alimentation saine et équilibrée : afin d’empêcher une dénutrition et une fonte musculaire. Maintenir une activité physique : Faire de l’exercice physique permet de prévenir les conséquences des chutes. La moindre activité compte et l’on peut commencer à tout âge. Il est recommandé de faire au moins 30 minutes d’exercices d’intensité moyenne par jour (marche, natation, randonnée, vélo, étirements, monter l’escalier…).

Adapter l’environnement dans lequel vit la personne âgée : aménager le logement en éliminant les obstacles, améliorer l’éclairage la nuit avec des chemins lumineux, éviter de glisser sur un tapis en l’éliminant ou encore dans la baignoire en installant un siège de douche ou une douche à l’italienne, installer des rampes et des barres pour faciliter les déplacements

La solution proposée chez Bluelinea : Le bracelet d’appel avec détecteur de chute

Bluelinea a déployé une solution d’accompagnement 24h/7j permettant d’apporter le confort de la sécurité à toute personne fragilisée vivant à son domicile tout en rassurant ses proches. Grâce à un équipement simple relié à notre propre plateforme d’écoute, disponible jour et nuit, les personnes peuvent être accompagnées dès qu’elles en ont besoin. La personne porte en permanence un bracelet détecteur de chute à son poignet. En cas de chute, un appel d’urgence est automatiquement émis vers notre plateforme de téléassistance sans que le porteur ait besoin d’appuyer sur le bouton du déclencheur. Les agents téléphoniques identifient l’abonné et se mettent en relation avec lui. En fonction de chaque cas, ils décident de prévenir l’entourage familial et/ou les services médicaux appropriés. Les agents de coordination sont également disponibles pour discuter, conseiller, orienter.

© Bluelinea 2018

Se connecter

Oubli de mot de passe ?

Appelez nous au 0800 94 11 10 ou soyez rappelés