Maladie d’Alzheimer et Voyages : précautions - Bluelinea, le magazine

Maladie d’Alzheimer et Voyages : précautions

Nous avons tous besoin d’un peu de dépaysement. Avoir la maladie d’Alzheimer ne signifie pas qu’il faut abandonner le plaisir de voyager. Néanmoins, pour profiter de vacances pleinement réussies, quelques précautions sont à prendre.. Voici 7 conseils pour faciliter au mieux votre séjour.

 

1 – Préférez les destinations qui impliquent le moins de changements possibles dans la routine quotidienne de la personne.

2 – Ayez toujours avec vous les éléments essentiels de votre proche: médicaments, itinéraire de voyage, vêtements confortables, eau, collations, informations médicales à jour, liste de contacts d’urgence et photocopies de documents d’identité.

3 – Créez un itinéraire qui inclut des détails sur chaque destination et remettez une copie à vos contacts d’urgence (amis, famille).

4 – Si vous logez à l’hôtel, faites connaître aux employés les besoins de la personne et expliquez-leur les possibles difficultés ou problèmes qui pourraient se présenter. Vous serez tous les deux moins stressés.

5 – Voyagez de préférence le jour plutôt que la nuit.

6 – Si vous voyagez en avion, évitez les vols trop étroits et essayez de réserver un vol direct. Informez la compagnie aérienne que vous voyagez avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Prendre en considération la demande pour un fauteuil roulant – même si votre proche n’a pas de problèmes de marche – pourrait finalement être un excellent moyen de se déplacer.

7 – Si vous voyagez en voiture sur une très longue distance, pensez à la possibilité de prendre plus de temps pour vous rendre à destination et à franchir de plus petites distances chaque jour.

© Bluelinea 2019

Se connecter

Oubli de mot de passe ?

Appelez nous au 0800 94 11 10 ou soyez rappelés